Les collections

English Ivy Faits, utilisations et problèmes

English Ivy Faits, utilisations et problèmes

Une plante belle et ennuyeuse

Le lierre anglais est une belle plante avec une longue histoire. Certaines personnes apprécient le lierre pour sa capacité à former une couverture attrayante sur les murs et les troncs d'arbres. D'autres considèrent la plante comme une mauvaise herbe gênante qui endommage l'environnement et doit être éradiquée.

Anglais Le lierre est originaire d'Europe, d'Asie occidentale et d'Afrique du Nord. La plante a été introduite dans d'autres parties du monde. Malheureusement, en tant que plante introduite, le lierre peut n'avoir aucun ennemi naturel pour contrôler sa croissance et devenir envahissant. Une plante «invasive» se propage rapidement et nuit aux organismes indigènes.

Le lierre est légèrement toxique. De plus, certaines personnes développent une dermatite après avoir été en contact avec la plante. D'autre part, la plante peut avoir des avantages pour la santé. Elle présente également d'autres avantages, même en Amérique du Nord, où elle peut parfois être problématique. Dans cet article, je vais discuter du lierre anglais d'un point de vue nord-américain.

L'usine de lierre anglais

Lierre anglais, ou Hedera helix, est une plante à feuilles persistantes que l'on trouve dans de nombreuses régions du Canada et des États-Unis. Hedera hibernica est une plante similaire qui a également été introduite en Amérique du Nord et est souvent connue sous le nom de lierre anglais. Dans son habitat naturel, le nom commun de cette plante est le lierre de l'Atlantique ou d'Irlande. Comme Hedera helix, il peut devenir envahissant.

La partie du lierre anglais que la plupart des gens connaissent est les feuilles épaisses, lobées et souvent brillantes. Ils sont généralement de couleur vert moyen à foncé et ont des veines vert clair, jaunes ou blanches. Il y a trois à cinq lobes sur chaque feuille.

Les feuilles ont parfois une apparence panachée attrayante composée de deux couleurs ou plus. Les couleurs incluent le vert foncé, le vert clair, le jaune, le blanc et le rouge. Le lierre anglais peut être trouvé sous une forme cultivée ainsi que sauvage. La version cultivée du lierre panaché est un ajout populaire aux contenants de plantes et aux espaces paysagers.

Les tiges de lierre anglais avec des feuilles lobées sont en fait la forme juvénile de la plante. Les tiges fleuries adultes ont plutôt des feuilles ovales. Le lierre a des fleurs jaune-vert qui sont portées en grappes. Les fleurs sont généralement produites à l'automne dans la partie de l'Amérique du Nord où je vis. Ils produisent des baies bleu-noir qui ne mûrissent qu'à la fin de l'hiver ou au début du printemps.

Comment Ivy s'attache-t-il aux surfaces?

Le lierre anglais est une vigne grimpante, rampante et rampante. Il développe de longues tiges qui deviennent épaisses et très fortes à mesure qu'elles mûrissent. La plante peut grimper jusqu'à 90 pieds si elle a un bon support.

Une plante de lierre a deux types de racines. Les racines souterraines s'étendent dans le sol, attachant la plante au sol et absorbant l'eau et les nutriments du sol. Des touffes de racines adventives ou aériennes sont situées à intervalles le long des tiges grimpantes. La fonction de ces racines (ou radicelles, comme on les appelle parfois) est d'attacher la plante à une surface lorsqu'elle grimpe.

Jusqu'à tout récemment, on pensait que le seul facteur reliant les racines adventives au support était une colle produite par les racines. De nouvelles recherches indiquent que la colle n'est pas le seul facteur impliqué. Une racine change de forme pour ancrer la plante. Il produit également des poils de racine qui s'insèrent dans les crevasses du support.

Ivy endommage-t-il les murs?

Le lierre peut ou non endommager les murs. Le sujet est controversé. Certaines personnes disent que la plante est destructrice, provoquant l'effritement des murs lorsqu'elle s'y accroche. D'autres disent que la plante protège réellement les murs.

On dit souvent que le lierre provoque la décomposition des murs en envoyant ses racines dans les crevasses. Cependant, certains chercheurs affirment qu'au lieu de provoquer l'effritement, la plante s'attache souvent à des sections de murs qui commencent déjà à s'effriter et présentent de nombreuses crevasses dans lesquelles les racines peuvent pénétrer.

Les partisans de la plante disent que le lierre poussant à l'extérieur d'un bâtiment aide un mur en fournissant une isolation thermique, le gardant plus frais en été et plus chaud en hiver. Certaines personnes affirment que la plante emprisonne l'eau près du mur, augmentant les dommages structurels, tandis que d'autres disent que le revêtement cireux sur les feuilles de lierre repousse l'eau du mur à la place.

L'organisation English Heritage a étudié l'effet du lierre anglais sur les murs. En 2010, ils ont publié les résultats d'une enquête. Ils disent que la plante peut protéger les murs de la chaleur, du froid, de l'humidité et de la pollution. Ils disent également que les radicelles ne causent pas ou très peu de dommages aux murs. Si un mur est endommagé avant la croissance du lierre, les radicelles peuvent pénétrer dans les fissures et causer d'autres dommages.

Il peut certainement être difficile de retirer le lierre d'un mur une fois qu'il est attaché, car il s'accroche très étroitement au mur. Des morceaux de plâtre peuvent être enlevés avec le lierre et des morceaux de racine et des marques laides peuvent être laissés.

Effets sur l'environnement

Le lierre anglais peut se propager rapidement et de manière agressive. Cela peut être gênant si sa croissance n'est pas contrôlée. Dans certaines régions d'Amérique du Nord, il pousse toute l'année. Il prospère à l'ombre mais pousse également dans les zones ensoleillées. La plante tolère une grande variété de sols.

Parfois, le lierre est accusé injustement de crimes. Par exemple, il n'endommage pas directement les troncs d'arbres. Il s'y attache avec ses racines adventives, mais celles-ci ne pénètrent pas dans le tronc et n'absorbent pas les nutriments de l'arbre.

S'il y a une croissance très dense de lierre, cela peut endommager les arbres indirectement. Le poids du lierre peut blesser l'arbre. De plus, une feuille de lierre peut agir comme une voile et rendre l'arbre plus vulnérable aux dommages causés par les tempêtes de vent. Le lierre peut bloquer la lumière dont l'arbre et les autres plantes ont besoin pour la photosynthèse. La photosynthèse est le processus dans lequel les plantes utilisent l'énergie lumineuse pour produire leur nourriture. On dit également que le lierre anglais emprisonne l'eau qui augmente le risque de maladie des plantes, bien que comme dans le cas du lierre poussant sur les murs, tout le monde n'est pas d'accord avec cette idée.

Dans la nature, la forme rampante du lierre peut empêcher la lumière d'atteindre les semis, les faisant mourir. La plante peut également étouffer les fleurs sauvages et les fougères. Cependant, certaines personnes apprécient le lierre comme couvre-sol dans leur jardin.

Les recherches suggèrent que la plante peut absorber les particules qui polluent l'air. English Heritage est une organisation qui a trouvé des preuves à l'appui de cette idée. Ils ont examiné le lierre poussant le long de routes très fréquentées et ont découvert qu'il éliminait les fines particules de l'air environnant. L'organisation dit qu'elle aimerait faire plus de recherches afin de déterminer si leur découverte est applicable à d'autres domaines.

Effets sur la faune

Le lierre anglais présente au moins certains avantages pour l'environnement. Cela peut être très utile pour la faune dans son habitat naturel. En Europe, le lierre sur les troncs d'arbres offre une cachette à une gamme de petits mammifères et un site de nidification pour les oiseaux. Malheureusement, en Amérique du Nord, les «petits mammifères» qui s'abritent dans le lierre semblent être principalement des rats, en particulier le rat de Norvège, qui est un ravageur. Le nectar contenu dans les fleurs de lierre anglais est une source de nourriture pour les abeilles et les papillons en Europe et en Amérique du Nord. Certains oiseaux nord-américains mangent les baies. Cependant, beaucoup plus d'espèces d'oiseaux européennes se nourrissent des baies.

Papillons monarques se nourrissant de nectar de lierre

Comment contrôler ou supprimer English Ivy

La guerre contre le lierre anglais indésirable peut être gagnée avec des efforts et de la persévérance. La tâche consiste à couper la plante à intervalles fréquents (ou en une seule fois si la croissance est petite), puis à déterrer les racines. Des gants et des vêtements de protection sont utiles, surtout si une personne développe une dermatite après avoir touché la plante. Un sécateur, un élagueur ou une scie sont nécessaires pour couper les tiges, en fonction de leur épaisseur.

Les experts disent souvent que lorsqu'on essaie d'enlever une grosse vigne de lierre, les coupes doivent être faites à hauteur d'épaule et à hauteur de cheville. Cela peut permettre de démêler la vigne d'un tronc d'arbre. Cependant, certaines personnes recommandent de laisser la partie supérieure de la vigne mourir naturellement et s'effriter (comme elle le fera, car elle n'a plus d'alimentation en eau) car la tirer vers le bas peut endommager l'arbre. Les experts disent également qu'une large zone autour de la base du tronc d'arbre devrait être débarrassée du lierre pour empêcher ou retarder une nouvelle invasion. Une fois que le sol est dégagé, il doit être recouvert de paillis.

Un jardinier devra probablement retourner périodiquement sur une parcelle de lierre pour faire plus de coupe, mais le processus devient généralement plus facile à mesure que la plante s'amincit. Dès que le sol peut être atteint, il faut creuser pour enlever les racines. Il est important de réaliser que la plante peut repousser à partir d'un morceau de racine ou de tige.

Une fois que tout le lierre semble avoir été enlevé, la zone doit être vérifiée périodiquement pour s'assurer que de nouvelles plantes ne poussent pas. Le lierre est beaucoup plus facile à traiter lorsque ses tiges sont minces et relativement faibles que lorsqu'elles sont épaisses et fortes.

Faire face à l'usine

Effets toxiques

Les parties intactes de la plante de lierre anglais ne doivent jamais être consommées. La plante est généralement considérée comme légèrement toxique, mais les dangers de l'ingestion des plantes augmentent avec la quantité consommée.

L'ingestion de baies ou de feuilles en petites quantités peut ne provoquer aucun symptôme ou seulement des troubles gastro-intestinaux mineurs. L'ingestion de grandes quantités de la plante peut entraîner des difficultés respiratoires, une faiblesse musculaire, des problèmes de coordination, de la fièvre, des hallucinations et même un coma.

Un extrait standardisé fabriqué à partir de la plante de lierre anglais est généralement sans danger, selon la façon dont l'extrait est fabriqué. Cela peut même être utile en médecine. Un extrait «standardisé» est un extrait avec une concentration connue de la substance active. Cette concentration est choisie à la fois pour son efficacité et sa sécurité.

Lierre envahissant dans les bois

Dermatite

Il est conseillé de porter des gants de protection lors de la manipulation du lierre anglais. La plante contient une substance appelée falcarinol qui peut provoquer une dermatite ainsi que des cloques lorsque les gens la manipulent. La dermatite est une condition dans laquelle la peau devient enflammée, rouge et démangeaisons. La dermatite de contact irritante et la dermatite de contact allergique peuvent être causées par le contact du lierre. Dans la dermatite de contact irritante, la peau est endommagée en touchant une substance. Les personnes atteintes de dermatite allergique de contact éprouvent une réaction allergique après avoir été en contact avec une substance qui agit comme un allergène. Fait intéressant, tout le monde ne développe pas de dermatite après avoir touché du lierre.

Un expectorant

En Europe, les extraits de lierre anglais sont utilisés comme expectorant. Un expectorant est une substance qui soulage la toux en fluidifiant le mucus, ce qui lui permet de tousser facilement. L'extrait de lierre est approuvé pour utilisation par la Commission allemande E. Cette organisation est un groupe consultatif scientifique qui examine la sécurité et l'efficacité des remèdes traditionnels à base de plantes.

Il existe des preuves que les extraits de lierre anglais aident à la toux qui se développe dans certaines conditions de santé, mais les extraits ne semblent pas fonctionner mieux que d'autres expectorants. Les médicaments contenant de la guaifénésine sont souvent utilisés comme expectorants équivalents en Amérique du Nord.

Un effet anticancéreux potentiel

Le lierre anglais peut avoir d'autres avantages pour la santé des humains en plus d'agir comme un expectorant. Comme d'autres plantes, le lierre contient de nombreux produits chimiques différents dans une large gamme de concentrations. Certains de ces produits chimiques peuvent nous être utiles. Bien que la plante ne soit actuellement utilisée pour aucune des applications suivantes, elle le sera peut-être dans le futur.

Le falcarinol se trouve dans les carottes ainsi que dans le lierre anglais. Dans les carottes, il agit comme un pesticide naturel qui combat les champignons. Dans une expérience, les souris ont reçu des carottes lyophilisées contenant du falcarinol, de l'amidon de maïs auquel une quantité équivalente de falcarinol avait été ajoutée, ou de l'amidon de maïs seul. Toutes les souris de l'expérience ont reçu un produit chimique qui cause le cancer du côlon.

Une fois les traitements expérimentaux terminés, les chercheurs ont examiné des lésions (zones endommagées) dans les deux points de l'animal qui, généralement, s'agrandissent et deviennent des tumeurs. Les lésions chez les souris ayant reçu du falcarinol étaient significativement plus petites que celles des souris n'ayant pas reçu de falcarinol. Les chercheurs ont conclu que le falcarinol avait retardé ou ralenti le développement du cancer.

La recherche sur la souris est très intéressante, mais la découverte ne signifie pas nécessairement que le falcarinol aura le même effet chez l'homme. Les résultats des expériences de laboratoire sur les rongeurs s'appliquent parfois aux humains, mais pas toujours. Même si le produit chimique est potentiellement utile en nous, les scientifiques devront découvrir la concentration qui est à la fois efficace et sûre. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Un écran solaire possible

L'adhésif sécrété par les poils des racines du lierre anglais contient de minuscules nanoparticules qui bloquent les rayons ultraviolets dangereux. Ils peuvent être en mesure d'agir comme un écran solaire humain sans danger.

Des nanoparticules de dioxyde de titane et d'oxyde de zinc sont déjà utilisées dans les écrans solaires. On craint cependant que les nanoparticules de ces produits chimiques puissent traverser la peau endommagée et pénétrer dans notre corps, où elles peuvent avoir des effets nocifs. Les nanoparticules de lierre anglais peuvent être plus sûres, bien que cela n'ait pas encore été prouvé. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer le caractère pratique de l'utilisation d'un écran solaire au lierre.

Alternatives au lierre pour les jardins

Cultiver du lierre anglais

Le lierre anglais est une belle plante. Cependant, il est potentiellement nocif pour l'environnement. La cultiver nécessite délibérément de la prudence. Les paysagistes et les jardiniers peuvent aimer le lierre, mais sa capacité à pousser de manière invasive, à cacher les parasites et à interférer avec la croissance d'autres plantes doit être prise au sérieux. Une croissance dense de lierre peut affecter non seulement le jardin du cultivateur de lierre, mais aussi son voisinage.

L'histoire du lierre anglais en Amérique du Nord est triste, comme c'est le cas pour de nombreuses plantes introduites. Le lierre est souvent qualifié de «mauvaise herbe nuisible» au lieu d'une partie appréciée de son écosystème. Certaines personnes peuvent penser que l'importation d'une plante d'une autre partie du monde, délibérément ou accidentellement, est sans importance, mais cela peut avoir de graves conséquences. Sans les freins et contrepoids naturels qui se développent souvent au cours de leur longue occupation dans leur habitat naturel, les plantes introduites peuvent devenir envahissantes et endommager leur environnement.

Références

  • Informations sur le lierre anglais de la NC State University
  • Le lierre anglais comme médicament de WebMD
  • Effet du falcarinol sur le cancer de la souris du NIH ou des National Institutes of Health
  • Un rapport du patrimoine anglais / Université d'Oxford sur les effets du lierre sur les murs
  • Les nanoparticules en lierre anglais peuvent détenir la clé pour rendre la crème solaire plus sûre et plus efficace du service de presse ScienceDaily

Questions et réponses

Question: Par an, quel est le taux de croissance en kilogrammes du lierre anglais? Combien de végétation peut-elle produire en un an?

Répondre: Il est impossible de donner une réponse exacte car le taux de croissance dépend de plusieurs facteurs. Ceux-ci comprennent les conditions de l'environnement local, la santé de la plante, son traitement et sa génétique. On dit parfois que dans un environnement approprié, le lierre anglais peut potentiellement atteindre un ou même plusieurs pieds de hauteur et de largeur par an. Il pousse et se propage rapidement lorsque les conditions sont idéales. D'après mon expérience, la croissance du lierre est plus rapide une fois que la plante est bien établie dans une nouvelle zone. Les jeunes plants peuvent pousser moins vigoureusement que les plus matures.

Question: J'ai eu du succès et je suis satisfait de mon lierre anglais, mais récemment, j'ai eu une plante / vigne concurrente poussant dans le lierre. La plante a une longue fleur pourpre mince et semble prendre le dessus sur le lierre. Une idée de ce que c'est? Quels sont les moyens de l'éradiquer? J'ai passé des heures à essayer de le désherber / l'arracher.

Répondre: Il y a plusieurs vignes avec des fleurs violettes, donc je ne connais pas votre identité. Mon premier soupçon lorsque j'ai lu votre question était que c'était une gloire du matin, qui se décline en variétés à fleurs violettes. Les fleurs ont une base tubulaire et une pointe évasée. Je ne sais pas si c'est réellement la vigne dans votre lierre, cependant.

En ce qui concerne l'élimination de la vigne, je sais par expérience que l'arrachage d'une plante emmêlée avec une autre peut prendre du temps. Cela est particulièrement vrai pour les membres de la famille Morning Glory en raison de leurs tiges sinueuses. Je pense que c’est le plan le plus sûr pour votre lierre anglais. Je ne connais aucun herbicide qui tuerait la vigne concurrente (quelle que soit l’espèce) sans blesser le lierre.

Question: Le lierre anglais peut-il cultiver des racines souterraines sans utiliser d'hormone d'enracinement et planter la bouture comme décrit dans cet article?

Répondre: Oui, une bouture peut produire des racines sans utiliser d'hormone d'enracinement, bien que l'hormone augmente les chances de succès. Le lierre anglais semble prendre autant de chances que possible pour se propager dans de nouvelles régions.

Question: Qu'est-ce que je fais de mal en essayant de rooter le lierre anglais? Peu importe si j'essaie de l'enraciner dans de l'eau ou dans un très bon mélange de démarrage de graines. Il meurt juste.

Répondre: L'hormone d'enracinement en poudre ou liquide peut être très utile pour encourager une tige de lierre anglais à produire des racines. Je vous suggère d'en rechercher dans votre centre de jardinage local et de lire attentivement les instructions sur le contenant. Il est également utile d’obtenir une bouture d’une plante en train de pousser. Le printemps ou l'été sont les meilleurs moments pour obtenir les boutures.

Question: C'est une question en 2 parties: tout mon lierre qui est au sol et qui est établi depuis plus de 40 ans est mort. Mes pachysandra et aucubas se portent également très mal. Quelles sont les possibilités? Deuxièmement, repoussera-t-il?

Répondre: Je suis désolé que vous ayez un problème important dans votre jardin. Le fait qu'il y ait eu un changement aussi radical dans trois espèces différentes de plantes suggère un changement environnemental quelconque. Quatre possibilités comprennent la contamination ou l'altération du sol d'une manière ou d'une autre (par exemple par l'ajout d'un contaminant chimique ou trop d'eau), l'infection par des parasites, l'attaque par des ravageurs, ou plus d'un de ces problèmes. Les problèmes de sol peuvent parfois stimuler la croissance des parasites.

En ce qui concerne le lierre anglais, je connais quatre situations impliquant des parasites qui peuvent causer de graves problèmes. Un champignon appelé Rhizoctonia Solani provoque la pourriture des racines. Le champignon peut affecter de nombreux autres types de plantes en plus du lierre anglais. La tache bactérienne est causée par des bactéries du genre Xanthomonas. L'anthracnose est une maladie causée par divers types de champignons. Phytophthora est une moisissure aquatique qui peut infecter le lierre.

Un expert en jardin devra examiner vos plantes ou votre sol en personne (et peut-être en laboratoire) pour identifier le problème spécifique de votre jardin. Je ne sais pas si les plantes pourront repousser après des dommages aussi graves.

Question: J'ai acheté un lierre panaché dans une jardinerie dans la section des grimpeurs, mais il ne s'accroche pas au mur malgré une forte croissance. Une quelconque idée du pourquoi?

Répondre: Tout le lierre anglais avec lequel j’ai eu l’expérience a toujours bien grimpé. La majorité des variétés de lierre anglais et leurs parents proches grimpent vigoureusement et se fixent aux surfaces verticales avec des radicelles. Cependant, quelques variétés doivent être enroulées autour d'une clôture métallique ou d'un treillis pour pousser verticalement. Vous pouvez essayer de faire ça. Ce serait également une bonne idée d'aller à la jardinerie pour savoir exactement quelle variété de lierre vous avez (si vous ne le savez pas déjà) et discuter de son incapacité à grimper avec eux.

Question: J'ai reçu mon lierre dans un arrangement avec d'autres plantes il y a environ deux mois. Les feuilles ont commencé à tomber et étaient vraiment sèches. J'ai mis la plante dans un pot plus grand mais les feuilles sont encore sèches. Je l'arrose une fois par semaine. Qu'est-ce que je fais mal?

Répondre: Je n'ai jamais cultivé de lierre anglais en intérieur, mais il me semble qu'arroser la plante une fois par semaine ne serait pas suffisant sauf dans un environnement humide. Bien que le lierre n'aime pas les sols détrempés, il n'aime pas non plus les sols très secs. Chaque fois que le sol est sec à une profondeur d'environ un demi-pouce, vous pouvez essayer d'arroser légèrement la plante. Vous pouvez également essayer de vaporiser légèrement les feuilles régulièrement.

Question: J'ai planté un lierre dans mon jardin (sur un mur plein sud) il y a environ deux mois. Il a doublé de taille mais il ne colle pas au mur de briques et il ne fait pas pousser les racines aériennes. Serait-ce un autre type de lierre? Je l'ai acheté dans ma jardinerie. Il a été étiqueté comme du lierre anglais sous la section des grimpeurs et ressemble à n'importe quel autre lierre grimpant. J'envisage de m'en débarrasser car je veux vraiment un grimpeur là-bas!

Répondre: Je ne peux pas dire avec certitude sans regarder la plante, mais cela ne ressemble certainement pas au lierre anglais. Tout le lierre anglais que j'ai rencontré, y compris le mien, s'accroche avec ténacité aux surfaces verticales avec ses racines aériennes.

J'ai lu que des plantes un peu similaires sont parfois appelées lierre anglais dans les magasins et les jardineries alors qu'elles sont en fait une plante différente. C'est peut-être ce qui s'est passé dans votre cas. Avant de vous débarrasser de la plante, cependant, vous devriez probablement vérifier auprès d'un centre de jardinage ou d'un spécialiste local des plantes pour voir s'il y a quelque chose que vous pouvez faire pour encourager la croissance verticale et les capacités d'adhésion de la plante.

Question: Le lierre anglais est-il toujours vert, même dans les climats froids?

Répondre: Oui, partout où le lierre anglais pousse en Amérique du Nord (zones USDA 5 à 9), la plante est à feuilles persistantes. Il est également persistant en Europe et en Asie.

Certaines personnes confondent le lierre de Boston (Parthenocissus tricuspidata) avec le lierre anglais. Le lierre de Boston est aussi une plante grimpante, mais c’est une plante à feuilles caduques. Ses feuilles prennent une belle couleur rouge à l'automne avant de tomber au sol.

Question: J'ai lu dans un vieux livre d'apothicaire de la fin des années 1930 qu'après l'ingestion de trois à quatre baies, on ressentait une sensation semblable à l'ivresse. Est-ce totalement infondé? Je préfère faire des recherches avant même de penser à essayer de les ingérer, mais j'ai trouvé très peu ou pas d'informations sur ce sujet.

Répondre: Les baies de lierre anglais sont toxiques. Ils ne devraient jamais être mangés. La sensation similaire à l'ivresse que vous mentionnez (si elle se produit) est très probablement un ensemble de symptômes résultant de l'empoisonnement. Personne ne devrait expérimenter avec les baies pour découvrir leurs effets, qui peuvent inclure ceux mentionnés dans mon article. Les résultats de l'expérimentation pourraient être dangereux.

Question: Notre lierre anglais, établi dans une grande partie de la cour (au sol) depuis de nombreuses années, a pour la première fois perdu la plupart de ses feuilles à la fin de l'hiver / au début du printemps. Une nouvelle pousse pousse généralement ici à la fin du mois de mai, mais elle a l'air plutôt mauvaise. Y a-t-il eu une maladie soudaine du lierre? Nous vivons dans le sud-est de la Pennsylvanie.

Répondre: Autant que je sache, il n’ya pas actuellement d’épidémie de maladie du lierre anglais dans le sud-est de la Pennsylvanie. Cependant, il semble que quelque chose ne va pas avec votre plante.

Ma réponse à une question précédente sur le lierre mourant pourrait vous être utile. Une organisation ou un collège agricole local ou une pépinière ou un magasin de jardinage dans votre région pourrait être en mesure de vous apporter une aide plus spécifique en ce qui concerne votre situation. La Pennsylvania Horticultural Society (phsonline.org) pourrait également vous fournir des informations et vous aider.

Question: Après avoir enlevé le lierre de ma fondation en ciment, il me reste des traces de toute substance qui le maintient attaché. Je voudrais peindre mon fond de teint. Comment puis-je retirer les "trucs" collés au ciment?

Répondre: Je n'ai jamais essayé de retirer des restes de lierre du ciment. Le mieux que je puisse faire est de partager des conseils que j’ai lus. Je ne sais pas à quel point ils sont efficaces ou à quel point ils sont sûrs pour les surfaces. Si vous les essayez, je vous suggère de travailler d'abord sur une petite zone de ciment qui n'est pas dans le champ de vision principal pour voir si le nettoyage cause des dommages. Je suggère également que vous soyez prudent avec les solutions de nettoyage.

Les suggestions que j'ai lues incluent de frotter la zone avec une brosse sèche à poils durs, de tremper la brosse dans un détergent à vaisselle dilué avant de l'utiliser, de la tremper dans un détergent à vaisselle dilué plus du borax avant de l'utiliser et de la tremper dans de l'eau de Javel diluée avant de l'utiliser. il.

Question: Si les feuilles de lierre tombent au sol, vont-elles se décomposer ou s'enraciner?

Répondre: D'après mon expérience, les feuilles de lierre tombent pour devenir brunes et sèches, se ratatinent et meurent. Une bouture contenant plusieurs feuilles de lierre peut produire des racines dans l'eau ou le sol, mais le lierre qui se propage de cette manière a besoin de l'aide de la personne qui s'occupe de la plante.

Question: Le lierre anglais est-il toxique pour le bétail?

Répondre: Certaines preuves suggèrent que le lierre anglais est toxique pour le bétail, du moins lorsqu'il est consommé en grande quantité. Il semble cependant y avoir un débat sur le degré de toxicité. La déclaration la plus extrême que j'ai trouvée se trouve sur un site Web de l'Université d'État de l'Ohio: https: //u.osu.edu/sheep/2010/06/23/common-poisonou ... Le site Web concerne principalement les moutons, mais il énumère quelques effets graves du lierre anglais pour «toutes les espèces de bétail». Il semble plus sûr de supprimer tout lierre qui pousse dans l’habitat d’une vache. Je m'assurerais de le faire si je possédais des vaches.

Question: Mon lierre extérieur repoussera-t-il après que toutes les feuilles aient été mangées par la faune?

Répondre: Le lierre anglais a la grande capacité de se régénérer. Bien qu'il ne soit pas certain qu'il repoussera après de graves dommages, il est très probable que de nouvelles pousses poussent et produisent des feuilles de remplacement.

Question: Le lierre pourrait-il jamais être une source de nourriture?

Répondre: Le lierre anglais est toxique, comme je l'ai mentionné dans l'article. Aucune partie de la plante ne peut être consommée en toute sécurité. Il ne peut certainement pas être utilisé comme nourriture maintenant ou dans un avenir prévisible.

Question: Quand le lierre anglais est-il arrivé en Amérique du Nord?

Répondre: Selon la Smithsonian Institution, le lierre anglais a été introduit en Amérique du Nord au début des années 1700 par des colons européens. Les colons ont apprécié la capacité de la plante à créer une couverture à feuilles persistantes sur le sol et l’ont utilisée comme plante ornementale.

Question: Quel engrais dois-je utiliser pour le lierre commun?

Répondre: J'ai du lierre anglais (ou du lierre commun) dans mon jardin. Je n’ai jamais fertilisé le sol autour de la plante car il pousse très bien sans l’ajout de produits chimiques. J'ai lu que la plante a souvent besoin de très peu ou pas d'engrais, en supposant qu'elle pousse dans un sol contenant de la matière organique. Si un engrais est nécessaire, les experts du jardin recommandent qu'il comprenne un rapport équilibré de produits chimiques.

Des séquences numériques spécifiques indiquent la quantité d'azote, de phosphore et de potassium dans un sac d'engrais. Par exemple; un sac 15-15-15 contient 15% d'azote, 15% de phosphore et 15% de potassium. C'est un ratio qui est souvent recommandé pour le lierre anglais, même si je n'ai aucune expérience de son utilisation. Il est important de suivre attentivement les instructions sur le sac d'engrais et d'éviter de répandre l'engrais sur les feuilles de la plante.

Question: Les feuilles de mon lierre anglais sont très sèches et croustillantes. J'ai lu que c'était parce que la plante était déshydratée, alors je l'ai arrosée davantage. Pensez-vous qu'il repoussera ou est-ce que cela signifie que ses racines sont mortes et qu'il n'a aucun moyen de repousser?

Répondre: Votre lierre semble en mauvais état. Vous pouvez l’apporter à un spécialiste des plantes ou à un centre de jardinage de votre région pour lui demander son avis (ou prendre une photo de la plante si elle ne peut pas être transportée). Ils peuvent vous poser des questions qui pourraient leur donner une idée de la nature du problème et les aider à décider si la plante peut être sauvée.

Question: J'ai du lierre dans quelques zones différentes, totalisant quelques centaines de pieds carrés. Cela a commencé avec une petite branche d'environ six pouces de long il y a dix ans et fait maintenant partie luxueuse de notre jardin. Je l'ai commencé dans plusieurs domaines et je l'adore absolument. Ma question est, après dix ans, pourquoi n'a-t-il jamais fleuri?

Répondre: Le lierre anglais ne produit des feuilles et des fleurs adultes que lorsqu'il pousse verticalement. La croissance horizontale est végétative et produit des feuilles juvéniles. Des feuilles juvéniles sont également produites lorsque la plante pousse verticalement, mais à un moment donné de sa vie verticale, elle produit également des feuilles et des fleurs adultes.

Selon des rapports que j’ai lus à partir de sources apparemment fiables, il faudra peut-être dix ans ou plus pour que la vigne fleurisse, du moins dans la région du nord-ouest du Pacifique en Amérique du Nord où je vis. Cela semble juste en ce qui concerne mon lierre. Il n'a pas produit de feuilles ou de fleurs adultes pendant longtemps, même lorsqu'il poussait verticalement, mais maintenant il fleurit et produit des fruits chaque année.

Question: Le lierre anglais vivra-t-il près d'une plage océanique?

Répondre: On dit que le lierre anglais est modérément tolérant au sel, il pousserait donc probablement près d'une plage. Il fait mieux dans un sol riche en matière organique et dans une zone au moins partiellement ombragée, bien qu'il puisse tolérer le soleil. Il serait préférable de le planter dans un endroit protégé du vent, pour qu’il ne sèche pas.

Question: Après avoir arraché du lierre des murs extérieurs de notre maison, je remarque que le lierre commence à suivre les mêmes marques laissées par ce que j'avais retiré. Le lierre continuera-t-il à suivre exactement ces marques?

Répondre: Je ne sais pas si la nouvelle pousse de lierre suivra le chemin exact de l’ancienne pousse, mais c’est possible. Les détails de la façon dont le lierre anglais se fixe à son substrat ne sont pas entièrement compris. On sait que la plante produit un adhésif à fixer sur une surface et qu'elle suit un chemin de croissance approprié, qui est généralement celui avec des crevasses. Il peut changer l'environnement autour des racines aériennes, ou radicelles, pour produire un attachement ferme. La nouvelle croissance peut suivre le chemin de l'ancienne, car c'est la meilleure voie pour l'attachement.

Question: J'utilise le lierre anglais pour la couverture du sol. Les mauvaises herbes (type longue vigne) se mélangent et dépassent le lierre. Y a-t-il un désherbant que je peux utiliser qui ne tuera pas le lierre?

Répondre: J'élimine les mauvaises herbes en les arrachant au lieu d'utiliser des produits chimiques, donc je n'ai pas beaucoup d'expérience avec les désherbants. Je ne connais pas de désherbant qui serait absolument sans danger pour votre lierre. Peut-être qu'un magasin de jardinage ou un horticulteur en connaîtrait un.

Question: Trop de pluie peut-elle faire mourir English Ivy?

Répondre: Oui, c'est possible, selon l'endroit où le lierre est planté. Le lierre anglais aime les sols humides mais bien drainés. Il pleut beaucoup là où je vis. Mon lierre anglais pousse bien dans cet environnement. Si le sol devenait gorgé d'eau et le restait, je m'attendrais à ce que les plantes soient endommagées et commencent à mourir.

Question: Les marmottes mangeront-elles du lierre anglais?

Répondre: Je dois dire oui car un animal affamé mange presque tout dans un jardin. Il n'y a vraiment pas de plante résistante aux animaux. Cependant, il y a des plantes que certains animaux sont peu susceptibles de manger. Je n'ai jamais lu d'informations indiquant que les marmottes (également appelées marmottes des bois) sont particulièrement attirées par le lierre anglais, mais cela ne signifie pas qu'elles ne le sont pas. Les animaux ne vivent pas dans ma région, donc je ne peux pas parler d'expérience. Vous devriez contacter un expert en jardinage ou en ravageur de votre région pour voir quelles informations ils peuvent partager sur vos marmottes locales.

Question: J'ai acheté trois vignes de lierre de la Baltique et je prévois de les planter près d'un mur de soutènement en pierre de 10 pieds de haut et 20 pieds de long. Se propageraient-ils trop loin? Dois-je n'utiliser qu'une seule vigne? Quelle superficie peut-on couvrir?

Répondre: Je n’ai pas cultivé la variété baltique d’Hedera helix, mais on dit qu’elle pousse rapidement et même de manière agressive. Je vous suggère de ne planter qu'une seule vigne. Ce sera probablement suffisant pour que vous puissiez gérer la croissance et la propagation de la plante. Le jardin botanique du Missouri dit que la vigne peut s'étendre jusqu'à 25 pieds ou dans certains cas même plus loin, il est donc important que la plante soit gérée correctement.

Question: Le lierre anglais a-t-il la capacité de pousser à travers un mur de briques?

Répondre: La réponse est souvent non, mais dans certaines circonstances, le lierre anglais peut détruire la brique. C’est une plante très opportuniste. If the mortar holding the bricks together has been damaged and weakened by another factor or if the brick itself has cracks, is lose, or has started to crumble, ivy roots may penetrate the damaged area and make it worse.

Question: What will an English ivy grab hold of inside a home in order to "climb"?

Répondre: People often “train” their ivy to take a certain path as it grows indoors. Some ivy plants hang from a pot or basket. Others grow on an indoor trellis or a wire frame provided by the homeowner. The pot needs to be positioned carefully in a room and the vine wrapped around the trellis or frame if necessary. It's a good idea to do some research before buying an ivy plant to grow indoors in order to discover the requirements for keeping the plant healthy and well behaved.

Question: A 30-foot ivy vine broke and became detached from the tree. Is there any way to save the vine? I stretched it out along the fence with the small roots on the ground.

Répondre: Saving the vine might be possible. The vine needs to form new subterranean roots that extend into the soil to survive, however. It’s quite easy to stimulate an ivy cutting to produce new roots with the aid of rooting hormone, which can be bought in garden supply stores.

The English ivy in my garden started from cuttings treated with a specific rooting hormone as part of a university project. The instructions for obtaining suitable cuttings from a vine and using rooting hormone might be present on the product package, and can also be found on various websites.

© 2014 Linda Crampton

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on August 24, 2019:

Thanks, Maren. Ivy can be lovely and a problem at the same time.

Maren Elizabeth Morgan from Pennsylvania on August 24, 2019:

Great article and WONDERFUL title!

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on July 24, 2019:

I try to keep my ivy under control by trimming it regularly and rarely find it growing where I don't want it to. With a brick wall, there is a danger of damaging the brick and the mortar when removing the ivy

I'm not an expert in ivy removal. I've heard about methods for removing the rootlets from brick, but I don't want to recommend them because I don't know whether they could damage the brick. I suggest that you contact a garden centre to see if they know of a safe and effective way to remove the rootlets.

Wanda on July 20, 2019:

What product or method could i use to get the rootlettes of English Ivy off the house brick? Merci.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on June 21, 2019:

Thank you, Sheila.

Sheila England le 21 juin 2019:

Thanks so much for this information! I've actually learned quite a lot form you!

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on May 16, 2019:

I'm sorry that your ivy is having problems. I'm afraid I don't recognize the symptoms that you describe. I think you need to seek expert advice from someone who can actually see the plant (or at least photos of it) and ask you questions about the situation.

Perhaps a garden centre or the extension department of a college could help you or give you the name of someone who could help you. Bonne chance.

Rachel le 14 mai 2019:

hi i have a rather large indoor hedera helix and one of the stems has turned black and the parts thay were touching leaf stems wilted and i pruned them off.

is this root rot? i cant find any information with this description

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on November 07, 2018:

Thanks for sharing your experience and the warning. English ivy certainly needs to be controlled. Here in Canada I’ve had the plant in my garden for many years and keep it under control by trimming it regularly. Ivy doesn’t overrule the local wild plants in my area, either. That being said, I have seen photos of wild ivy in North America that has smothered everything in its path, like you describe. Perhaps the situation depends on the local environment and the variety of English ivy that’s growing.

I’m sorry the plant is such a problem where you live. I’m glad you avoided the tree! Your comment is definitely food for thought.

maura adams on November 07, 2018:

HI i am writing from Ireland and I can tell you that ivy is the worse! It is killing our trees here right left and centre. It is all over the trees along the roads esp the minor roads. Its all over our forests and parks esp the Lagan tow path. It is smothering new seedllings in ground ivy and any wild flowers have no chance. so please Americans don't ignore this enviromental diaster. Kill it everywhere you see it get the saw and hatchet. it will kill your trees your forests and maybe you as it almost did me. Yes a tree with the crown covered in ivy fell 2 minutes from where I was walking. It was a lovely summer day no wind nothing. it just fell The ivy got heavy on one side and pullled it over. it was just standing there dead anyhow. :Please don't do as we Irish and English did and let this grow or it will kill everything and get beyond control

Maura

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on September 12, 2018:

I grow English ivy outdoors, but I’ve never grown it indoors. From what I’ve seen, I think it’s very attractive as it trails out of containers. It’s easier to control inside homes compared to outside and can be encouraged to climb over a trellis. It may need pruning as guidance, though.

I would be very careful about what I allowed it to climb over indoors in case it causes damage. Personally, I wouldn't try to deliberately guide it over another plant, even though the ivy won't attach to it. If you try this, you should observe the plant underneath regularly and carefully to see how it does. Bonne chance.

Nadia Berg le 11 septembre 2018:

Hi Linda :)

I have English ivy as a house plant and I'm hoping it'll climb the walls :) If it interacts with other house plants will they suffer at all? At this moment I'm thinking primarily of my philodendron that is growing around the kitchen, as neither will go outside in the summers because moving their long branches would probably stress them out, so they both have a permanent place to settle in. Can I drape the ivy branches over the established philodendron without harming it? Will the ivy grab on like it does to trees and walls? They're both in separate pots so nutrient are not a concern. I'm assuming it's fine as long as they both have access to sunlight?

Merci!

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on September 11, 2018:

Hi, Seyit. The aerial attachment roots and the subterranean roots have different structures and abilities. They are each specialized for their particular jobs. One type doesn’t turn into the other.

Seyit S Cihan from Ankara, Turkey on September 09, 2018:

It wasn't in the article, I wonder when you cut a branch that has climbing-holding roots but not subterranean roots, do the climbing roots transform into subterranean roots if they placed under soil? Always, sometimes or never? I have cut several branches that have roots and that don't and planted them in pots and waiting the result. If climbing roots turn into subterranean roots, next time I will put extra care for that kind of cuttings rather than the cuttings that have neither kind of roots?

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on May 03, 2018:

Thank you very much, Nicole. I love English ivy, but I must admit that its growth can be a problem!

Kitty Fields from Summerland on May 03, 2018:

I love the look of English ivy, and have thought often of growing it in my Florida garden. But I'm not sure how well it would do, plus it would probably take over and I don't want to be responsible for another invasive species in Florida. Great and informative article on this amazing plant!

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 23, 2017:

Thanks for the comment. It's interesting and frustrating that ivy can be both beneficial and annoying! It certainly needs to be managed well. Good luck with your business.

Thank You, Alicia! on April 21, 2017:

You are so good trying to see more than one perspective on this plant. All I can see is that it's killing environmentally valuable trees that I love. I am no ivy fan. Usages for it's remains would be most helpful, as I am trying to grow a tiny ECObiz removing invasive plants. Thanks for any/all help & wise advice. Greetings from NC where everything grows & grows & grows! I love birds, too. Sad, I heard ivy is even making some goats sick. Too much or something. Birds carry the seeds/are spreading the plant. Another concern. Only as a controlled groundcovers, I would speculate. Never as an out-of-control fruiting arboreal branching invasive shrub.

In it's proper place, with people aware of how to care for it without garming native trees, wildflowers & choking out fruiting native shrubs that would be better food for the birds & people, too! :)

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on September 23, 2016:

Hi, Isabella. The climate and environment is suitable for English Ivy in many areas, which enables it to survive outside of its native habitat. It seems to do very well as an introduced plant. It's very successful where I live.

Isabella le 18 septembre 2016:

why is English Ivy successful outside of its native habitat?

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on July 21, 2016:

Hi, Natalie. I find your comment very puzzling because it doesn't make sense in relation to the article. I'm glad that you're recovering from colon cancer. At no point in the article do I say that ivy can treat human cancer, however. What I do say is that in one experiment with animals, a specific chemical found in ivy had benefits when it was eaten. The chemical reduced the size of colon lesions that typically become cancerous at some point in time (but were not yet cancerous). I also state that more research is needed to determine whether the chemical has the same effect in humans and that the chemical is not currently used as a medicine in relation to cancer.

In addition, since I mention that some people find English ivy annoying and discuss the fact that the plant spreads rapidly and can be invasive, you are agreeing with me in your first sentence. Please read articles carefully before you make comments such as the one that you posted.

Natalie le 20 juillet 2016:

Well I have Ivy on the front of my house from next door and it's very annoying. I am also someone recovering from colon cancer i was very young to get it and was actually in the 5% statistics..... So considering all this is would say that the article is very misleading and evidently untrue.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on December 06, 2014:

Thanks so much for the lovely comment and for the vote and share, Jo! Ivy can certainly be annoying when it spreads. I think it can be attractive as well, though!

Jo Alexis-Hagues from Lincolnshire, U.K on December 06, 2014:

Alicia, great informative hub. Our previous home was a cottage practically covered in ivy, quite a job yanking the strands to stop it climbing into the guttering and on to roof. However, I do like the red ivy. You've done a sterling job of explaining the pros and cons of this plant. Voting Up +++ and sharing.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on December 06, 2014:

Thank you very much for the kind comment, the vote and the share, Alun! I appreciate your visit. I grew up in Britain, so I call the plant ivy, too. In Canada I need to use the more specific name when talking to people, though!

Greensleeves Hubs from Essex, UK on December 06, 2014:

Linda, a very informative and impartial look at the pros and cons of ivy both in the wild and in gardens (in England of course, it's just called 'Ivy' not 'English Ivy' !) The videos are all useful too. A great companion piece to your 'English Ivy Symbolism, Traditions and Mythology'. Voté et partagé. :)

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on June 15, 2014:

This sounds like a great use for English ivy, Rolly! Thanks for the interesting comment.

Rolly A Chabot from Alberta Canada on June 15, 2014:

Hi Alicia... over the years I have used English Ivy, Virginia Creeper and Clematis as a safety barrier on Golf Course where there may be a danger of a poorly hit golf ball could hit others. Mainly on tee off boxes, installing a chain link fence and simply planting your choice on either side a foot or so apart. In a few years with all the organic fertilizers and water coming from the irrigated tee box and you have dense, lush green barrier both pleasing to the eye, a cheap alternative for course beautification and a privacy screen... works very well...

Hugs from Alberta

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on May 15, 2014:

Thanks, Deb. I appreciate your comment.

Deb Hirt from Stillwater, OK on May 15, 2014:

Great information that I never knew about. Thanks so much for filling in so many of the details that I didn't know.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on May 08, 2014:

It is frustrating that the experts can't give us a definite answer about whether or not ivy damages walls. Some researchers say that the most important factor in determining the outcome of ivy growing on walls is the initial state of the wall. They say that if cracks are already present, ivy may cause further damage to the wall, whereas if the wall is in good condition the ivy is unlikely to cause any problems.

There may be other factors controlling the outcome of the ivy growth, though. Determining these factors is actually a harder job than it seems. Ivy is a complex plant!

Michael Thomas Lemen le 07 mai 2014:

You would think that in this time in history we would know more about ivy's affect on walls. That was what I was trying to find out when I read the article, otherwise I already knew the rest. It doesn't seem like it would take some long term intricate test just that.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on May 04, 2014:

Thank you very much, Dianna! J'apprécie ta visite et ton commentaire.

Dianna Mendez le 04 mai 2014:

We had ivy covering our brick home in the midwest. It gave the home a nostaligic look. This is such an interesting topic and you wrote it with excellence.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 26, 2014:

Thank you for the comment, vespawoolf. I like the look of English ivy, too. Not all of the health benefits of ivy are definite yet, but they are all interesting!

Vespa Woolf du Pérou, Amérique du Sud le 26 avril 2014:

I love the look of English ivy, but I did know that it can damage surfaces and choke out other plants. I didn't know it had medicinal uses until reading this information. I do develop a slight rash if I handle ivy too much. This was enjoyable and well-written. Merci!

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 23, 2014:

Thank you very much for the visit and the comment, Flourish. Ivy does seem to have the ability to grow almost everywhere! It's a very successful plant.

S'épanouir from USA on April 23, 2014:

I learned so many things reading this. I didn't know rats mainly sought cover in ivy or about the health benefits or toxic effects. I certainly have experienced its rapid takeover of land, however. It grows anywhere and everywhere.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 17, 2014:

Thanks for the comment and the vote, Eddy. I hope you have a great day, too!

Eiddwen from Wales on April 17, 2014:

Very interesting Alicia and your obvious hard work certainly paid off here.

Here's wishing you a great day and voting up for sure.

Tourbillon.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 16, 2014:

Thanks for the comment, Crafty. J'apprécie ta visite!

CraftytotheCore le 16 avril 2014:

I've always loved ivy plants. I think it's so pretty growing up the side of buildings. This is a very well thought out and informative Hub.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 16, 2014:

Thank you very much, Liz!

Elizabeth Parker from Las Vegas, NV on April 16, 2014:

Hou la la! Très instructif. I never knew any of this and it is certainly interesting!

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 16, 2014:

Hi, VioletteRose. Thank you very much for the comment! It's interesting that ivy may either be safe for walls or may damage them.

VioletteRose from Atlanta on April 16, 2014:

Great hub, you have shared so much of information about the plant here. English Ivy looks really great, its sad that they are invasive and may cause damage to the walls.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 16, 2014:

Thanks for the comment, TotalHealth. Je vous en suis reconnaissant. I don't know of a suitable book to read about Ivy's potential health benefits. There is information on the Internet. As is the case with lots of health information on the web, though, many people list benefits for the plant uncritically without looking at the evidence.

TotalHealth from Hermosa Beach, CA on April 16, 2014:

Hub intéressant! Although I like the look of English ivy on structures, walls, and trees I would not, however, want to maintenance this growth or respond to the possible damage it can cause, as you highlighted so appropriately. Also, thanks for pointing the health advantages associated with this plant. Is there a book you recommend I purchase to learn more about these benefits?

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 15, 2014:

Thank you very much, Vellur! I appreciate your comment and vote.

Nithya Venkat from Dubai on April 15, 2014:

Great information about the English Ivy. It is a beautiful plant but it's rapid growth makes it a real problem. Great hub, voted up.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 15, 2014:

Hi, truthfornow. Merci pour la visite. I think that ivy is pretty, too. Some people are sensitive to it, so it is a good idea to be cautious.

Marie blessé from New Orleans, LA on April 15, 2014:

I think ivy is very pretty but it does tend to take over. I had no idea it could irritate the skin - that is good info for me to know as I have very sensitive skin.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 15, 2014:

Hi, Imogen. Yes, ivy can be useful, especially in its native habitat. I think that ivy growing on a fence or a wall looks lovely. Thanks for the visit!

Imogen French from Southwest England on April 15, 2014:

Very interesting, I have quite a lot of wild ivy in my garden growing up fences and walls, and it does have to be controlled to some extent as it can take over. However I really like the look of it and it is great for birds that like to nest in it and eat the berries.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 15, 2014:

Thank you very much for the comment and the vote, WiccanSage. Chain link fences are useful, but they're certainly ugly! There is one around my garden to keep my dogs safe. My family has used cedar to disguise the fence, but ivy would have worked, too. Like you, I think that English ivy is a lovely plant (as long as its growth is controlled), but not everyone agrees with us!

Mackenzie Sage Wright le 15 avril 2014:

Wonderful hub. Ivy is one of those plants I've never bothered to use medicinally, but I tell you-- I had a house once with a large expanse of ugly chain link fence at one end, and it was a pretty barren area. Planting Ivy at the base did the trick-- within a few years I had essentially a gorgeous. leafy living wall that gave me more privacy and a much better view. Love the hub, voted up.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 15, 2014:

Thank you very much, Devika! Ivy does have an interesting appearance. I think it's a lovely plant, too, despite the problems that it can cause.

Devika Primić from Dubrovnik, Croatia on April 15, 2014:

Incredible hub!

The facts about English Ivy enlightened me more. The lovely plant has a very interesting appearance and character.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 14, 2014:

Hi, Faith. English ivy sometimes seems to have a mind of its own! It certainly has interesting growth habits. Thanks for the comment and for sharing the information about your ivy. I appreciate your votes and the share very much, too. Blessings to you as well, Faith.

Faucheuse de foi from southern USA on April 14, 2014:

We have English Ivy growing along the brick walls of one side of our driveway leading up to the walkway to our front door. It is very beautiful but we do have to keep it cut down as it does take over. I have a black cement container for container gardening on both sides of the driveway near my house, and the Ivey that is growing on one side has grown up the wall and attached itself to the container.

I did not know all of this interesting information as to its dangers too. Plus the cancer information is most fascinating.

Excellent job as always. Up and more and sharing.

Bénédictions

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 14, 2014:

Thank you very much for the visit, alison. Thanks for sharing the interesting story, too! Poor robins - especially the one that fell in the trash!

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 14, 2014:

Thanks for the comment, Bill. Ivy does look beautiful on buildings. Lots of ivy grows in my neighborhood, too, both in a cultivated and a wild form. It's an interesting plant. Thank you very much for the vote and the share.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 14, 2014:

Hi, Bill. Yes, I can definitely see how gaining control over ivy could be considered "more work than it was worth"! I guess it depends on how much a person likes the plant. Merci pour le commentaire!

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 14, 2014:

Hi, ologsinquito. I agree - I think that English ivy is pretty, too. It would be wonderful if new and safe cancer treatments were discovered. The falcarinol research suggests that the chemical may inhibit cancer development rather than treat it, but that's still important!

Alison Monroe on April 14, 2014:

In the Bay Area we would see Robins eat English Ivy berries and get intoxicated and fly into things One flew in the bathroom window and into the trash.

Bill De Giulio from Massachusetts on April 14, 2014:

Thanks for the education Linda. Hub très intéressant. We see lots of ivy covered buildings here in the northeast. I didn't realize how difficult it can be to get rid of it. We also see it as ground cover around trees a lot. I can definitely see it providing cover for snakes and other critters. Bon travail. Voté, partagé, etc.

Bill Holland from Olympia, WA on April 14, 2014:

I've never been a big fan of ivy. It always seemed like more work than it was worth. Very interesting facts here my friend. Thank you for the research.

ologsinquito from USA on April 14, 2014:

English ivy is very pretty. It's interesting that it may have some medicinal uses. That would be wonderful if it could be used to treat cancer. I hope it would be a non-toxic treatment, as that's what is desperately needed.

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 14, 2014:

It's very interesting to hear that you have an English ivy plant growing in the desert, MJ. What a versatile plant! Where I live rats hide out in ivy, but generally not snakes. I'm lucky that there are no poisonous snakes living near me. Finding a dangerous snake in ivy would be very scary! Thanks for the visit and the comment.

Marcy J. Miller from Arizona on April 14, 2014:

I thoroughly enjoyed this, Alicia. Despite being in the hot desert, in my backyard I have a thriving, old, enormous English Ivy plant growing up against the drystone wall in the sunken garden. As an Anglophile at heart, I cherish that plant! I appreciate the reminder that it is toxic and can cause a skin reaction. Of course, I am already cautious around it because, as Jodah mentions above, it is a popular hangout for our snake population -- I never know what's lurking beneath those abundant leaves.

Best -- MJ

Linda Crampton (auteur) from British Columbia, Canada on April 14, 2014:

Hi, Jodah. I know what you mean about English ivy! I love its appearance, but it can be a big nuisance if it's not controlled. Thank you very much for the comment and the vote.

John Hansen from Queensland Australia on April 14, 2014:

Very informative hub Alicia with great pics too. We have English ivy growing on our woodshed. It is a very attractive plant but grows quickly and becomes invasive, clogging the gutters and there is a chance as it thickens it could dislodge the guttering from the house, so I am forever cutting it back. It also provides a haven for snakes so that is a worry. Voté.


Voir la vidéo: Learn to Grow: English Ivy (Novembre 2021).