Intéressant

Cultivez des cultures anciennes dans votre jardin de permaculture

Cultivez des cultures anciennes dans votre jardin de permaculture


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

PHOTO: Ces citrouilles anciennes ont un stockage exceptionnel et la meilleure saveur et texture pour les tartes. Originaire de la région française de Bordeaux, ce Galeux D’Eysines, qui se traduit par «Courge Brodée d’Eysines» est un des favoris de notre ferme. (Zach Loeks)

L'une des meilleures choses que nous pouvons faire en tant que jardiniers, maraîchers et paysagistes est de cultiver des plantes potagères patrimoniales. Cela signifie des variétés qui existent depuis au moins 50 ans et qui sont à pollinisation libre.

Ces variétés peuvent renforcer la sécurité alimentaire et la résilience des profits.

De nombreuses variétés de légumes cultivées dans les jardins et les fermes sont des hybrides filiaux 1 (F1) qui ont été créés en sélectionnant différentes variétés de la même culture ensemble. Cette hybridation peut prêter de nombreux traits souhaitables à nos cultures, tels que la douceur accrue d'un navet ou moins de craquelures dans les tomates cerises, ainsi que l'ajout de vigueur hybride.

Mais cela limite également la résilience de nos communautés et entreprises.

Problèmes hybrides

Oui, l'hybridation peut se produire naturellement dans la nature, et la pollinisation croisée est également une grande partie du processus de sélection de nouvelles variétés. Mais le fait de ne compter que sur des variétés hybrides affaiblit également les exploitations en:

  • création d'une dépendance sur les semences importées
  • réduire la probabilité d'adapter nos variétés au changement climatique
  • refuser aux fermes et aux jardins des sources de revenus supplémentaires

Par exemple, si vous achetez toutes vos semences auprès de producteurs de semences et que ces variétés sont toutes des hybrides, que se passe-t-il s'il y a une grosse quantité de semences et que votre commande typique est insuffisante? Vous constaterez peut-être que vous n’avez pas les semences dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs de rendement ou de revenu agricole.


Lire la suite: Qu'est-ce qu'un légume héritage exactement? Apprendre encore plus.


Préoccupations climatiques

Avec les changements croissants de notre système climatique, la possibilité d'une pénurie de semences est de plus en plus possible. De plus, la distribution mondiale et régionale des semences est moins susceptible de fournir des variétés performantes dans différentes régions.

La sélection séculaire des variétés les plus performantes pour les semences est celle qui permet de s'adapter aux pressions environnementales locales et régionales. Mais la plupart des semences achetées pour la ferme et le jardin sont adaptées à différents climats et à diverses méthodes de production.

Si les graines de roquette biologiques, par exemple, sont cultivées sur de grandes superficies et doivent être couvertes en rangs pour éviter les dommages causés par l'altise, il est moins probable que le producteur de semences développe une meilleure variété. Au contraire, le producteur est plus susceptible de faire proliférer des caractères qui nécessitent une protection du couvert des rangs.

Les petits producteurs sont capables d'identifier les plantes individuelles de leur jardin qui présentent une résistance aux pressions des insectes ou à d'autres nouveaux traits souhaitables. Ils peuvent conserver de préférence les semences qui ont des caractéristiques qu'ils désirent spécifiquement et qui sont localement pertinentes.

Revenu supplémentaire

En outre, la culture de variétés à pollinisation libre constitue une autre source de revenus pour la ferme.

Prenez le squash par exemple. Vous pouvez cultiver et vendre la courge. Mais vous pouvez aussi conserver les graines, les sécher et les emballer. Cela fournit à la ferme un produit supplémentaire à la fin de l'hiver et au début du printemps avant que de nouvelles cultures ne commencent à pousser.

De cette façon, vous pouvez prolonger la saison et réduire vos coûts de semences. Vous pouvez fournir des semences pour la récolte de l’année prochaine à partir de vos propres semences conservées.

Avec les variétés hybrides, vous ne pouvez pas conserver les semences. Tout ce qui pousse à partir de ces graines aura des caractéristiques inconnues provenant d'un large spectre de variabilité génétique. Ce navet sucré peut ne pas être bon du tout, et ces tomates cerises peuvent craquer.

Bien que les cultures patrimoniales aient leurs propres difficultés, elles présentent également de grands avantages, et la fiabilité d’une année à l’autre des semences est prévisible.

Si vous aimez la variété, les semences conservées devraient continuer à fonctionner à votre satisfaction d'année en année. Les graines enregistrées offriront également des mutations uniques pour votre sélection, et vous pourrez même créer un tout nouvel héritage.


Lire la suite: Ces 10 variétés de légumes peuvent être très utiles aux clients du marché.


La sécurité alimentaire

De plus, en cultivant à partir de vos propres semences, vous pouvez contribuer à créer la sécurité alimentaire et la résilience des communautés. L'ingrédient essentiel de la nourriture locale doit, autant que possible, pousser localement. Et les semences sont indéniablement un élément essentiel de cette équation de résilience.

Avec des tendances climatiques de plus en plus imprévisibles, sans parler des incertitudes socio-économiques, les semences de bonnes variétés adaptées localement dans nos communautés sont un élément constitutif de la communauté.

Alors pourquoi ne pas cueillir quelques cultures et cultiver des variétés à l'ancienne? Tous vos produits n'ont pas besoin d'être héritage, mais choisir de cultiver quelques cultures patrimoniales à pollen libre est un bon début.

Une remarque: lorsque vous cultivez des variétés à pollinisation libre, veillez à ne pas effectuer de pollinisation croisée avec d’autres variétés. Dans certains cas, comme les haricots, très peu de pollinisation croisée se produit dans une petite parcelle. Mais la courge et le maïs ont une probabilité beaucoup plus élevée de pollinisation croisée.

Sélectionnez quelques variétés et recherchez-les bien. Vous aurez de superbes cultures patrimoniales à apprécier tout en augmentant votre rentabilité et votre résilience.

Pousser sur,

Zach


Voir la vidéo: Plantation de 100 légumes sur 6 m premières récoltes (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Zohar

    Quelle belle idée

  2. Goltizahn

    Bravo, cette phrase admirable doit être précisément exprès

  3. Turisar

    Vous aviez probablement tort?

  4. Kerbasi

    Combien de temps pouvez-vous parler d'un seul et même sujet, toute la blogosphère est foutue ?

  5. Fenrik

    Non



Écrire un message